Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 22:05

Exilia est un groupe italien de néo-metal. Leur musique est un mélange d'influences rock, hard-rock et de metal alternatif

 exilia

Biographie

Exilia se forme en 1998 à Milan, Italie, quand Masha fait la rencontre du guitariste Elio Alien.

 

En 2000, après environ  deux ans passé à jouer dans les clubs et en plein air, Exilia sortent leur premier album, Up Rightside. L'album fut distribué par Universal en Italie et Pangg en Allemagne.

L'album eut d'excellentes critiques dans la presse, ce qui les amena à faire plus de 120 concerts en Italie, Suisse et Autriche.

 

Ils ont joué en concert avec Oomph!, Guano Apes, H-Blockx, Clawfinger, HIM, Therapy?, In Extremo, Rammstein, God Forbid, Sanctorum et Ill Nino.

 

Leur second album Unleashed, nous donne un son un peu plus agressif. Il a été composé en 2004 et rentre par la suite dans le Top 40 en Allemagne. En Avril 2005, Andrea Ge quitte le groupe et Ale prend sa place en tant que batteur.

 

Le plus gros succès du groupe a été et est toujours Can't Break me Down, du single du même nom, enregistré en 2005. En 2006, Exilia retourne en studio et en ressort avec un album, Nobody Excluded. On retrouve des sonorités encore plus agressives que sur Unleashed, avec des parties plus industrielles, comme avec la chanson "In a Coma". Plus tard dans l'année, après avoir tourné le clip de Kill Me, le premier single de Nobody Excluded, le groupe sort un nouveau single, Your Rain, accompagné de son clip et de quelques remix.

 

Au début 2007, après le rétablissement de Masha, suite à son bras cassé, le groupe retourne en tournée. Cependant le bassiste Random quitte le groupe et est remplacé par Privacy.

 

Le groupe italien s’est progressivement imposé dans l’Europe entière à leur musique novatrice et pleine d’entrain. La voix unique de la chanteuse n’est pas étrangère à ce succès.

 

Membres

BH : Batterie

Masha : Chant

Elio Alien : Guitare

Privacy : Basse

 

Anciens membres

Andrea Ge : Batterie

Random : Basse

 

Discographie

Albums

2000 : Rightside UP

2004 : Unleashed

2006 : Nobody Excluded

2009 : My Own Army

Singles

2003 Underdog EP

2004 Stop Playing God

2004 Coincidence

2005 Can't Break Me Down

 

Contact

exiliamusic@gmail.com

 

Site officiel

http://www.exiliaweb.com/

 

Clip

Stop Playing God

 

Can't Break Me


Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 14:47

Mypollux est un groupe de nu metal français, formé en 2001 à Nancy.


mypollux



Biographie

Mypollux voit le jour en 2001 dans la ville Nancy, en France. Les premières années du groupe sont plutôt calme, mais il commence à faire connaître leur talent.

 

En effet, en 2004, ils font près d’une centaine de concerts en France, en Belgique, en Suisse ainsi qu’au Luxembourg. C’est à cette occasion qu’ils décident de sortir leur premier album entièrement autoproduit, intitulé Trouble amarante. La même année, ils sont choisis parmi 215 maquettes pour jouer la première partie de Pleymo au Zénith de Paris devant 4 500 personnes. En juin 2005, Trouble amarante ressort chez le label Warner (Up Music) avec une meilleure diffusion.

 

En 2006, le second album est enregistré au Loko Studio avec Guillaume Andre. Joe Duplantier du célèbre Gojira participe au morceau Coffre à Souhaits. L'album Contraires sort en octobre de la même année. Le groupe se lance ensuite dans une nouvelle série de concerts. En juin 2007, Mypollux joue en première partie de Korn au cours de trois dates à Strasbourg, Grenoble et Paris.

 

En novembre 2008 sort Dédales, nouvel album au ton résolument plus rock.

 

Le 3 mars 2008, Lussi se lance dans un projet solo et sort son premier EP Ghillie Dhu produit par Benja du groupe Watcha. En 2008-2009, le projet Lussi in the sky, composé du duo Lussi et Benja, voit le jour.

 

En 2010, Lussi se présente au casting à Lyon de l'émission télévisée Nouvelle Star et est admise à Baltard. Elle est éliminée par le public en quart de finale.

 

Membres

Lucie Lebrun, « Lussi » « Ou Jor » : voix, piano, violoncelle

Yann Klimezyk : guitare

Florent Perreton : basse

Thomas Copier : batterie

 

Anciens membres

Max Maire : batterie (membre de Mysticlone)

Max Philippe : basse

 

Discographie

2004 : Trouble Amarante

2006 : Contraires

2008 : Dédales

 

Site officiel

http://www.mypollux.com/

 

Clip

Coffre A Souhaits

 

 

Chrysalide


Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 20:13

Biographie

Fondé en septembre 1989, Lofofora est considéré comme l’un des pionniers du rock fusion métal (guitares saturées, phrasé rappé, envolées punk) en France. Le nom de ce quartet d’origine parisienne provient de l’autre appellation du Peyotl (cactus hallucinogène mexicain).

 

C’est peu de temps après la rencontre de Phil Curtis (basse) et de Erik "Ragout" Rossignol (Batteur) au sein du groupe The Hammers que l'impulsion d'un nouveau style de musique s'affirmera. Lassé de ce groupe, la rencontre de Reuno Wangermez à Antibes lors d'un concert d'Iggy Pop aboutira à la fondation de Lofofora en septembre 1989. Après la descente de ce dernier sur la région Parisienne, le groupe commença a jouer avec Karl (guitariste). Influencés par le Punk hardcore américain (Bad Brains, Red Hot, Dead Kennedys, The Exploited, Fishbone, Fugazi ou The Ramones) ainsi que par les précurseurs du mouvement Hip-hop (Grandmaster Flash, Niggaz With Attitude ou Public Enemy), leurs premières compositions sont dans la lignée de groupes français tels que Métal Urbain ou OTH. Les premières années sont marquées par des répétitions au studio Luna Rossa (Paris, treizième arrondissement) qui aboutissent à la conception d'une dizaine de morceaux. Les premiers concerts du quartet ont lieu en 1990-1991.

 

La rencontre avec le batteur Edgar Mireux de MST et le guitariste Pascal Lalaurie à la fin de l’année 1992 lors d’une répétition au Frigo permet au groupe de se stabiliser et de réaliser ses premières maquettes enregistrées par Chambinator L’intégration dans la structure de management Sriracha Sauce fondée par Bruno Ponge et Laurent Yvon - initialement pour le groupe Les Coquines - permet au quartet de répéter à l’hôpital éphémère (squat du 18e arrondissement de Paris) et de réaliser 50 concerts lors de l’année 1993, le premier ayant lieu le 1er février dans le squat de la Moskova, haut lieu du rock alternatif parisien. La rencontre avec Patricia Bonneteaud s’avère également décisive puisqu’elle leur permet de bénéficier du Fonds d’action et d’initiative rock (FAIR). Cette aide financière sera investie dans l’achat d’une sono et dans l’enregistrement studio d’un premier disque.

 

Enregistré en octobre 1993 au studio secret par Chinoi, ce cinq titres - qui contient une reprise de Zobi la mouche des Négresses Vertes et associe Tanguy du groupe No Return sur le morceau No facho - est pressé à 2 800 exemplaires et commercialisé en mars 1994. Entre temps, Lofofora est révélé à la profession par les premières parties qu’il réalise lors de la tournée française d’Iggy Pop (quatorze dates) et surtout par son passage aux Transmusicales de Rennes à la fin novembre. La « une » du supplément culturel du Monde consacre un article à ce concert sur cinq colonnes avec photo et, à sa suite, The Guardian, le Washington Post (dans un dossier consacré sur l’existence d’une scène française hardcore) ainsi que la revue Bilboard écrivent des papiers sur ce quartet underground parisien.

 

Approché par de nombreuses majors, Lofofora signe en juin 1994 après plusieurs mois de négociations en édition avec Polygram. Cela lui permet de financer un album enregistré et mixé par Daniel Weber en octobre au studio des forces motrices à Genève. Cette réalisation permet d’associer des membres des autres groupes managés par Sriracha Sauce - dont Lofofora est devenue la figure emblématique depuis le split des Coquines - tels Miguel Sagoba et Ifif de Dirty District (sur Baise ta vie et Irie style), de Jam et Jah d’Human Spirit (sur No facho) ou du DJ d’Oneyed Jack (sur Holiday in France). Le groupe reprend également la chanson Justice pour tous des Moskokids, groupe qu’il avait côtoyé au squat de la Moskova. C’est la maison de disque Virgin qui acceptera l’album et Lofofora signe un contrat en décembre 1994 pour trois disques. Plus gros succès commercial à ce jour du quartet, l’album est commercialisé en mars 1995. Après avoir effectué 74 concerts l’année précédente, Lofofora reprend la route avec Farid Tadjene (ex-Fast Unity) qui remplace Pascal Lalaurie et connaît un succès d’estime auprès du grand public par ses prestations scéniques, restant néanmoins dans l’ombre de No one is innocent ou de Silmarils.

De janvier à mai 1996, Lofofora compose les titres de son deuxième album. Il fait enregistrer Peuh ! Par André Gielen au studio Hautregard qui contient le morceau Shiva skunk composé avec Ekova ainsi que Vive le feu, reprise des Bérurier Noir. Avant sa commercialisation à la fin août 1996, le quartet se produit lors du festival CMJ à l’Under Acme de New York ainsi qu’au Québec. C’est le même André Gielen qui enregistre en juin 1998 les deux titres issus de la collaboration entre Lofofora et le groupe de rap Kabal (Grand et fort et La bête) ainsi que leur troisième album, Dur comme fer, en octobre 1998 (commercialisé en mars 1999), sans doute le plus abouti et le plus sombre du quartet (tempos lourds et inquiétants) . Le titre PMGBO (Partouze Musicale Gang Bang Oral) célèbre les dix ans du groupe en rassemblant des membres de La Calcine, de Kabal, de LTNO, de Mass Hysteria et d’Oneyed Jack. Quant aux Liquides de mon corps, sa composition est issue de la demande du groupe hollandais Transpunk à Reuno d’écrire un titre pour leur prochain album, projet qui aboutira à la rencontre des deux groupes pour enregistrer Les liquides avec Densio au sitar.

 

Après la tournée de Dur comme fer qui s’achève à la fin 1999, les membres de Lofofora prennent du recul, fruits de tensions au sein du groupe, et contribuent chacun à de nombreuses collaborations ou projets. Malgré les rumeurs de split, le groupe se retrouve au studio Praxis à Cagnes-sur-Mer en janvier 2001 pour enregistrer avec Loïc Boisgirard la réorchestration de trois de leurs morceaux (Les gens, Viscéral et Weedub) ainsi que quatre reprises (Quand on a que la haine d’OTH, La chanson du forçat de Serge Gainsbourg, Vive ma liberté d’Arno, Madame rêve d’Alain Bashung) qui accompagne la retranscription audio de concerts donnés en novembre 1999 à Mulhouse (salle Noumatrouff) et à Montpellier (salle Victoire 2) dans Double (commercialisé en avril 2001). Lofofora retrouve les planches à l’occasion du Sriracha Tour (mai) et de certains festivals lors de l’été. À l’automne, Farid Tadjene quitte définitivement Lofofora pour se consacrer au projet In Vivo qu’il avait fondé avec Djamal de Kabal. Il est remplacé par Daniel Descieux, le guitariste de Sarkazein et de Noxious Enjoyment que connaît Phil Curtis qui joue également dans ce dernier groupe.

 

À la fin de l’année 2001, Lofofora répète en vue d’un nouvel album. Les compositions sont retardées par le départ brutal en juin 2002 du batteur Edgar Mireux qui est remplacé par Pierre Belleville venant d’Artsonic et ancien membre de Yop ! Pizza Jump. Deux semaines après son arrivée, le groupe reçoit l’honneur de jouer sur la grande scène des Eurockéennes de Belfort où il invite le chanteur de Watcha (sur Ici ou ailleurs) et celui d’Astonvilla, Frédéric Franchitti (sur Madame rêve). Cependant, la prestation n’est pas à la hauteur de ses performances scéniques habituelles, le groupe cherchant ses marques qu’il trouvera pleinement en officiant comme tête d’affiche du troisième tour du Sriracha Sauce en octobre pour fêter les dix ans de la structure. En effet, Lofofora a alors achevé la composition dans le sud ouest de la France à la fin de l’été, ce qui donnera Le fond et la forme enregistré par Ken Ploquin au studio RDCP de Paris en septembre 2002 et commercialisé en janvier de l’année suivante.

 

En tournée, Lofofora retrouve un public plus large, composé de nouvelles générations (15-20 ans) qui découvre le pionnier de la fusion en France par Le fond et la forme, ce qui lui permet d’être la tête de nombreux festival à l’été 2003. Le groupe se plie pour la première fois à une promotion plus conséquente (tournée en show case à la Fnac, passage à Top of the pop sur France 2, dans le fou du roi sur France Inter de Stéphane Bern le 19 mars 2003, l’occasion d’interpréter 3 tonnes de T.N.T. de Jacques Higelin), Le Mouv’ ou Ouï FM les redécouvre et les diffuse. Le DVD en Lames de fond (avril 2004), réalisé par Christophe Menanteau les 1er et 2 octobre 2003 à La Cigale de Paris, témoigne de la renaissance de Lofofora après les tensions survenues en son sein.

Les choses qui nous dérangent est le second album du nouveau line-up de Lofofora dont les compositions sont davantage tournées vers le punk et où les textes de Reuno sont plus dépouillés. Enregistré au pressoir par une pointure de la scène rock française, Fred Norguet, il sort dans les bacs en avril 2005. En octobre, Lofofora et Parabellum font dix dates en communs en France et en Suisse lors de la tournée intitulée « un cactus dans le chargeur ». Lofofora et Parabellum partageront aussi l'affiche des 5 ans du BetiZFest. Enfin, Lofofora effectue une tournée au Quebec en mai 2006.

En résidence au Moulin de Brainans, Lofofora enregistre dès juin 2006 Mémoires de singes, leur sixième album studio, qui sort le 8 octobre 2007. Il a été enregistré au studio des Milans par Laurent Etxemendi et comporte un morceau en collaboration avec King Ju de Stupeflip, Torture co-écrit avec Reno Wangermez.

 

Un groupe engagé

Bien que Lofofora refuse âprement cette étiquette, le militantisme du quartet est indéniable tant sur le plan du politique que dans son investissement auprès de la scène hardcore française.

 

En effet, Lofofora est considéré comme le « parrain » par de nombreux groupes (Carcharias, Ekova, Eyeless, Oneyed Jack, Masnada, Mass Hysteria, Tripod, Watcha, Kabaletc.) qu’il a contribué à faire connaître en les faisant jouer lors de ses première partie mais surtout en les intégrant dans leur structure de management, Sriracha Sauce. Au sein de cette dernière, Lofofora fait figure de locomotive pour financer l’association ainsi que pour promouvoir les autres talents. Dans ce but, Lofofora crée avec Philippe Roizès, journaliste à Rage, un fanzine en décembre 1996 qui deviendra rapidement celui de Sriracha Sauce. L’histoire de Lofofora est intimement liée à Sriracha jusqu’à la fermeture de cette dernière en 2006.

D’ailleurs, l’entourage du quartet en concert est entièrement composé d’individus ayant œuvré au sein de Sriracha (Gigi, ex-régisseuse qui avait officié pour X Syndicate, Ludo (ex Oneyedjack) régie depuis 2007, Yoda, ingénieur lumière, l’un des trois rappeurs de La Calcine depuis 1999 tout comme DJ Tag Off, backliner).

 

Invitant régulièrement des stands d’associations locales et politiques lors de ses concerts, Lofofora a donné de nombreux concerts de soutien au fil des ans, notamment au SCALP, à différentes associations de mal logés, au Mouvement de l'immigration et des banlieues (mars 1997), au Monde Libertaire (septembre 1997), au Zapatiste du Chiapas (décembre 1997), à la Fédération anarchiste (janvier 1998), à l’association Orphelins sida international (quinze dates en mai 2001)[24] , contre la Guerre en Irak (mai 2003) , ...

 

Les textes de Reuno Wangermez abordent souvent de manière incisive les maux de notre société. Bien qu’il réfute l’« étiquette de chanteur engagé » et d’être « un brandisseur d’étendard », préférant voir dans ses chansons ses propres « états d’âme personnels » et ses « réactions » face au monde qui l’entoure, ses textes dénoncent le racisme, le Front National et l’extrême droite (No Facho, L’œuf, Alarme citoyens), le négationnisme (Amnes’History), les sphères médiatiques dominantes et les experts à gages (Justice pour tous, Really TV, Intox populi), le système néo-libéral (Rêve et crève en démocratie, Social killer, Employé du mois), l’impérialisme américain (Nouveau monde, Mondiale paranoïa), l’individualisme et la bêtise crasse (Holiday in France, Les gens), le nationalisme (Tricolore) ou aborde le Conflit israélo-palestinien (Comme à la guerre). Souvent critiqué comme étant un donneur de leçons, il a composé en 1999 Charisman dont les paroles mettent en garde contre la fascination qu’exercent les beaux parleurs et le pouvoir des mots dont ceux des « chanteurs de rock, de rap, de variété ». De même, il compose avec DJ Tag Off Rock’n’roll class affaire (2005) qui tourne en dérision les groupes « pas authentique » qui prennent « un air énervé » en surfant sur la mode de la contestation et du néo-métal à l’américaine. Enfin, il est indéniable que le succès de Lofofora – outre ses compositions – provient pour une part du charisme de son chanteur, de la qualité de ses textes (puissant son inspiration dans l’univers du dessinateur Charles Burns ou du romancier Jim Thompson) ainsi qu’à l’intelligibilité de ses paroles sur disques comme sur scène.

Après Parabellum (Anarchie en Chiraquie, 1988), Lofofora reprend le mythique Anarchy in the UK des Sex Pistols composé en 1976. Jouant ce titre lors de ses concerts depuis 2005, le quartet ne peut cependant enregistrer Anarchie en Sarkozy par le refus de Warner Chappel Edition qui détient les droits des Sex Pistols.

 

Site web : www.lofofora.com

 

Myspace : http://www.myspace.com/lofofora

 

Années d’activité : 1989 -

 

Genres : Néo-métal, Fusion, Punk hardcore

 

Origine : Paris, France

 

Membres

Reuno Wangermez, depuis 1989 (chant)

Phil Curtis, depuis 1989 (basse)

Daniel Descieux, depuis l’automne 2001 (guitare)

Pierre Belleville, depuis juin 2002 (batterie)

 

Anciens membres

Karl, 1989 (guitare)

Pascal Lalaurie, 1992-1994 (guitare)

Farid Tadjene, 1994-automne 2001 (guitare)

Ragout, 1989-1992 (batterie)

Edgar Mireux, 1992-juin 2002 (batterie)

 

Discographie :

Albums studio

mars 1994 : Lofofora (maxi 5 titre), MSI Distribution (réédité en 2000, Sriracha Sauce).

mars 1995 : Lofofora, Virgin. (disque d’argent)

août 1996 : Peuh !, Hostiles/Labels.

mars 1999 : Dur comme fer, Hostile/Delabel.

janvier 2003 : Le fond et la forme, M10/Sriracha Sauce.

avril 2005: Les choses qui nous dérangent, At(h)ome/Sriracha Sauce.

octobre 2007: Mémoires de singes, At(h)ome/Base prod

(excepté Mémoires de singes où le visuel est l’œuvre de King Ju de Stupeflip, le graphisme des pochettes est réalisé par Phil Curtis dont l’influence majeure est Big Chief).

Albums en public et de reprises

avril 2001 : Double, 1. Live, 2. Studio, BMG/Sriracha Sauce.

2001 : Les passantes sur l’album d’hommage à Georges Brassens intitulé Les Oiseaux de passage.

avril 2004 : Lames de fond, Sriracha Sauce (DVD d’or).

Singles et collaborations

1995 : Holiday in France, Labels/Virgin. (collaboration avec Docteur L d’Assassin)

1996 : Amnes’History, Labels/Virgin (collaboration avec Pushy !)

1999 : K / L, Hostile/T.R.I.P.S. (collaboration avec Kabal)

2001 : Du goudron et des plumes en collaboration avec Noxious Enjoyment sur la compilation French Core.

2001 : Sister sur l’album Soft Breeze And Tsunami Breaks… d’Ekova.

2001 : 1 million remixé par LTNO sur la B.O du film Les Aliénés.

(à venir) : Reuno Wangermez, Phil Curtis, Farid Tadjene et Daniel Descieux sur l’album Lutte des clashs de Djamal (ex-Kabal, membre d’In Vivo).

Clips

1995 : L’œuf.

1995 : Holiday in France.

1996 : Amnes’History (réalisé par Florent Emilio Siri)

1999 : Les gens.

2003 : Le fond et la forme.

2008 : Mémoire de singes (réalisé par Julien Tandé et Nicolas Lhomme)

 

----------------------------------------------------------------------------

 « Cette page est copie depuis l'article Lofofora de l'encyclopédie libre Wikipédia, qui a pu être modifié depuis. Par dérogation avec le reste de ce site, le contenu de cet article est accessible sous la licence GFDL. »




Clip

Tous Les Mêmes



Torture



Mémoire de Singes



Comme des bêtes



Holyday in France



Nobody’s Perfect



Ames's History



Histoire Naturelle



 

Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article
27 octobre 2007 6 27 /10 /octobre /2007 20:10

Biographie

AqME (anciennement Neurosyndrom) est un groupe de néo metal français, originaire de Paris, composé de quatre musiciens. Il faisait partie de la « Team Nowhere », mais sa tendance à s'en éloigner et à avoir son style propre a amené AqME à quitter le collectif.

 

Années d’activité : 1996

 

Genres : Nu metal, Post Grunge

 

Site officiel : http://www.aqme.com/

 

Myspace : http://www.myspace.com/aqme

 

Membres

Koma (Thomas Thirrion ; chant)

Ben (Benjamin Rubin ; guitare)

Charlotte (Charlotte Poiget ; basse et chœur)

ETN (Etienne Sarthou ; batterie)

 

Anciens membres

Cédric "Mr. Pois" Convert
Sophie "Sofy" Chaussade
Mathias Pommerolle

 

Discographie

Ensemble, ils ont déjà sorti trois albums : Sombres Efforts (2002), Polaroïds & Pornographie (2004) et La Fin des temps (2005) et une démo University of Nowhere en 1999, comportant cinq titres. Elle s'écoula rapidement et une réedition comportant 3 chansons supplémentaires fut mise en vente. Avant l'enregistrement de Sombres Efforts, Sofy (Basse) quitta le groupe et fut remplacée par Charlotte.

AqME a sorti son premier DVD Live intitulé AqME Live(s) enregistré le 2 juin 2006 à Nantes. Actuellement, ils sont en composition de leur nouvel album prévu pour le 10 janvier 2008.

 

University of Nowhere (Demo 1999)

Encore une fois

T.N. (Feat. Kemar (Pleymo) et Bill (Enhancer)

À jamais

Words

Beauté vénéneuse (Feat. Franklin (ex- Noisy Fate, maintenant Vegastar)

University of Nowhere (Demo 2001)

Encore une fois

T.N. (Feat. Kemar (Pleymo) et Bill (Enhancer)

À jamais

Words

Beauté vénéneuse (Feat. Franklin (ex- Noisy Fate, maintenant Vegastar)

Sainte

Bulmas

Mis à quia

Sombres Efforts (sorti le 10 septembre 2002)

Superstar

"Si" n'existe pas

Le Rouge et le Noir

Tout à un détail près

Instable

Une autre ligne

Je suis

Fin

Sainte

In memoriam

Délicate et Sainte

Polaroïds et Pornographie (P&P) (sorti le 13 avril 2004)

Pornographie

À chaque seconde

3'38

Tes mots me manquent

La Théorie du poisson rouge

Sur le fil

Vampire

Comprendre

Être et ne pas être

Ce que tu es

La vie est belle

La Réponse

Il existe une version Digipack collector 2 CD de P&P, comportant une chanson inédite appelée Automédication et des versions live de certains titres de Sombres Efforts, à savoir Le Rouge et le Noir, Tout à un détail, Je suis, Fin et "Si" n'existe pas.

La Fin des temps (sorti le 10 octobre 2005)

Ténèbres

Des illusions

La Fin des temps

Une vie pour rien

Ainsi soit-il

Une dernière fois

Pas assez loin

Rien au monde

Le Poids des mots

La Belle Inconnue

AqME Live(s) (sorti le 2 octobre 2006) à Bruxelles

Ténèbres

Des Illusions

Être ou ne pas être

Ce que tu es

Le rouge et le noir

À chaque seconde

Pornographie"

3'38

Tout a un détail près

La belle inconnue

Pas assez loin

La réponse

Ainsi soit-il

Superstar

Le poids des mots

"Si" n'existe pas

 


Clip
"SI" n'existe pas

 




A Chaque Seconde

 




Pas Assez Loin

 





--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Cette page est copie depuis l'article AqME de l'encyclopédie libre Wikipédia, qui a pu être modifié depuis. Par dérogation avec le reste de ce site, le contenu de cet article est accessible sous la licence GFDL. »

Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article
27 octobre 2007 6 27 /10 /octobre /2007 14:50

Biographie

Watcha est un groupe de Nu Metal français.

Deux étudiants en école d'ingénieur du son en région parisienne, Fredérique Duquesne Aka Fred (guitare) et Butcho Vukovic Aka Bob (chant), se rencontre en 1994 et décident de fonder un groupe. Sans bassiste ni batteur, le duo signe rapidement une maquette avec les moyens de son école.

Après avoir passé une petite annonce sur Paris, Emmanuel Ferrantini Aka Manu (guitare), Jean-Pierre (basse) et Elder (batterie) rejoignent la formation. Ils écumèrent ensemble les salles de répet' parisienne, travaillèrent d'arréache-pied, et enregistrèrent leur première démo en janvier 95 dans un style Fusion Funk Métal.

En 1995, le groupe prend le nom de Watcha, mot trouvé au hasard dans un dictionnaire d'anglais. Elder décide de quitter le groupe pour partir au portugal et se fait remplacer par Jaques Sahuguede Aka Keuj, alors batteur d'un groupe parallèle de Bob (Technical Industry of Métal).

Le groupe part pour une série de concert dont le point culminant est le festival rock tchèque à Trutnov en 1996. L'année suivante, Jean-Pierre quitte le navire (pour raison musicale) et se fait remplacer par Julien Grunberg Aka Pendule, alors bassite du groupe parrallèle de Butcho (T.I.M).

Il est temps de coucher sur des bandes les compositions et Watcha rentre en studio en 1998 avec Phil Chambin à la production pour une durée d'un mois et demi. . Suit premier opus, éponyme pour certains, "Welcome Home" pour d'autres, peu importe Watcha est enfin arrivé.

Deux ans plus tard, Watcha signe Veliki Cirkus, suivi de Mutant (2003).

Après une tournée en France et pays francophones, Watcha repart en studio pour enregistrer le nouvel album, Phénix, qui est sorti en France le 19 Septembre 2005. Phénix s'avère cependant décevant pour certains, le groupe entame une nouvelle phase musicale avec des morceaux « cultes » comme Dimebag, Sam 4, ou encore Wolf Le Guerrier.

Au cours de l'été 2006, la tournée de Phénix terminée, Keuj (batterie) et Pendule (basse) décident de quitter le groupe pour, se consacrer plus amplement à leurs vies de famille. Benjamin Delacroix Aka Benja (Batteur de bull) devient le nouveau batteur de Watcha et Loïc Colin (bassiste de Scarve) le nouveau bassiste et enregistrent avec le groupe Falling by the wayside.

Fin Août 2007 Loïc quitte le groupe, remplacé par le bassiste de David TMX : Jerôme Dichiara.

Le 22 octobre 2007 est sortie le cinquième album de Watcha FALLING BY THE WAYSIDE. Selon le dossier presse du groupe, le son du nouvel album laisse place à une fraîcheur et une originalité apportées par ses nouveaux membres. Watcha a produit une nouvelle fois son album et a apporté une particularité à ce dernier. En effet, il est entièrement chanté en anglais. L’exception à cette nouvelle orientation est pour le sempiternel SAM qui revient pour la cinquième fois consécutive. "Le phénix renaît véritablement de ces cendres".

 

Site officiel : http://www.watchalesite.com/

 

Myspace : http://www.myspace.com/watchamusic

 

Membres

Fred : guitare
Keuj : batterie
Manu : guitare
Bob : chant

Pendule : basse

 

Discographie

Watcha (1998)

X-mass

Méchant flou

Concrete Lie

A qui la faute

Sam

Kayanamasha

Indigestion

Mesaidaboom

Machine à sang

II II I IV II I I IV I

Tout pourrit

Paranoia

Fun At All

Elle dort

Veliki Cirkus (2000)

Sam2

Cupide

101 Radio Racket

Clash

Www.a-grave-pas-mon-k@

Hardcore 100% fluor

Veliki Cirkus

Egalamonégo

Sofa Masta

Tambata

Dead Man (Is a Good Man)

New Brutal Fonk

New Brutal End

Mutant (2003)

Sam III

Clean

Cool

Dunk Barrow le baron

Doc'

Borné

I.A.

And The Beat Goes On

Vibe

Narrow Minded

La rumeur

King Anymore

Mutant

Phénix (19 Septembre 2005)

Lâche

Je T'emmène

La Guerre Des Nerfs

Un Jour

Y'a Plus De Messages

Planète

L'amour N'évite Pas La Mort

Plus Fort

Une Nuit

Dans Tous Mes états

Sauve Moi

Dimebag

Sam 4 (prologue)

Sam 4

Wolf Le Guerrier

I Was Made For Loving

Falling by The Wayside (22 Octobre 2007)

Bogeyman

Bastard Being

Rock n' Roll Kids

The Wayside

One for the Money

Inside

Nothing Daunted

Sam - La voix des ténèbres

Sam 5

Watch Yourself

Blue



Clip

Un Jour





Machine A Sang

 





  Concrete Lie





--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Cette page est copie depuis l'article Watcha de l'encyclopédie libre Wikipédia, qui a pu être modifié depuis. Par dérogation avec le reste de ce site, le contenu de cet article est accessible sous la licence GFDL. »

Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 18:49

Biographie

Enhancer est un groupe de Néo Metal français formé en 1996, qui mêle des éléments de metal et de rap.

Ce groupe fait également partie d'un collectif musical : la Team Nowhere, avec notamment des groupes tels que Pleymo, Wünjo et anciennement Aqme

Déconneur mais en même temps sérieux ce groupe a d'abord énormément tourné au début des années 2000, en une centaine de dates, notamment aux Eurockéennes de Belfort, ou encore lors d'un passage à l'émission de télévision Nulle part ailleurs. Au fil des années la notoriété du groupe devient de plus en plus grande notamment avec la chanson Cinglés de l'album Street Trash. Leur dernier album Electrochoc est sorti en 2006.

 

Origine : France

 

Années d’activité : 1996-

 

Genres : Néo metal / Rapcore / Hopcore

 

Site officiel : www.enhancermusic.com

 

Myspace : http://www.myspace.com/enhancer

 

Membres

Bill (chanteur)

Vida (chanteur)

Nitro (chanteur)

Nejo (batteur)

Difré (guitariste)

MarQ (bassiste)

E.D.A. (Programmation, Samples)

 

Anciens membres

Matt (ex - guitariste)

Robby (ex - chanteur)

 

Discographie

Boys-Band Creator (EP) ; 1997

Biatchs (EP) : 1998

Et le monde sera meilleur... : 2000

Street Trash : 2003

Electrochoc : 2006

Clip
Cinglés

 





Hot

 



Dirty Dancing

 



E.N.H.A.N.C.E.R.

 



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Cette page est copie depuis l'article de Enhancer l'encyclopédie libre Wikipédia, qui a pu être modifié depuis. Par dérogation avec le reste de ce site, le contenu de cet article est accessible sous la licence GFDL. »

Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 11:29

Biographie

Spell Of Sight est un groupe de Néo Metal originaire de France.
Après un départ assez instable, le groupe se crée réellement début 2007. Il se nommera Other Sky formé de Fred (batterie), Renaud (guitare rythmique), Pierre (basse), Florent (guitare solo-rythmique) et Séverine (chant). Le groupe compose et fait un premier concert. Puis les membres d'OTHER SKY changent encore pour ne conserver que Florent, Séverine et Frédéric. Stéphane, ayant déjà intégré le groupe auparavant, récupère sa place de bassiste. OTHER SKY change de nom, pour devenir SPELL OF SIGHT, enregistrer et continuer à toucher à la scène...

 

Origine : LA COTE ST ANDRE - 38, France

 

Site web : www.othersky.skyblog.com

MyZink : http://my.zikinf.com/othersky

 

Année d’activité : fin 2006-

 

Membres :

Frédéric (batterie)

Florent (guitare)

Séverine (chant, guitare)

 

Discographie
Demos

Spell ofSight
LET GO

GET UP


Other Sky

Morbid Sky (4:28)

Clip
Illusion

 



Informations tirées du site http://my.zikinf.com/othersky

Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 19:42

Biographie

Kittie est un groupe de néo métal apparu au Canada, l’une de ces particularités est d’être composé seulement de femmes.

En 1997, Fallon Bowman (Guitariste) et Mercedes Lander (batterie), décidèrent de fonder un groupe de musique, après s’être rencontrer dans uns cours de gymnastique. Le projet pu réellement aboutir lorsque Morgan (chant et guitare), la sœur de Mercedes, les rejoignirent. Au commencement elles jouèrent des reprises du célèbre groupe grunge Nirvana et de Silverchair. Mais comme chacun sait un succès ne se construit pas sur des reprises et elles commencèrent tout naturellement à composer leur musique.

 

Les membres

La composition du groupe a souvent été modifiée, voici sa line-up actuelle :

 

Morgan Lee Lander (née le 6 Janvier 1982), c’est la leader du groupe, également chanteuse et guitariste.

 

Mercedes Soraida Lander (née le 25 Janvier 1984) est la batteuse du groupe et la petite soeur de Morgan.

 

Tara McLeod (née le 27 Avril 1984 à Strathroy), elle est l’une des guitariste du groupe. Elle a rejoint Kittie en août 2005. Avant elle évoluait au sein de Sherry.

 

Trish Doan (née le 9 mai 1985 en Corée du Sud), c’est la plus jeune du groupe. Elle est bassiste et a rejoint Kittie au même moment que Tara pour remplacer Lisa Marx. Elle a étudié au Sheridan Collège, où elle obtient son diplôme en Media Arts : Film and Television Production.

 

Les anciens membres

Jennifer J. Arroyo (née le 20 mars dans la circonscription de Staten Island à New York), ancienne bassiste du groupe de 2002 à 2005. Elle arrive lorsque Talena Atfield quitte Kittie. Avant elle évoluait pour le groupe de rap metal Spine. Aujourd’hui elle évolue au sein de Suicide City et à créer sa propre entreprise Jenncity Productions basée à New York.

Lisa Marx est une guitariste et pianiste originaire de Seattle. Elle est née le 21 août 1981.

Elle débuta sa carrière dans le groupe To See You Broken, d’où elle est par ailleurs la co-fondatrice, plutôt orienté hardcore. Elle rejoint Kittie en 2004 qu’elle quitte l’année suivante pour Scars of Tomorrow temporairement puis la formation de The Dear and Departed en 2006 en tant que pianiste et guitariste, qu’elle quittera également pour divergence artistique.

Jeff Phillips est guitariste et aujourd’hui membres de Thine Eyes Bleed. Elle arrivera à Kittie en 2001 pour l’album Oracle, après que Fallon Bowman est abandonnée les siennes. Elle quitta le groupe en 2004.

Talena A. L. Atfield (née le 14 janvier 1983), elle est l’ancienne bassiste du groupe. Aujourd’hui on peut l’écouter dans le groupe Amphobious Assault en compagnie de Fallon Bowman.

Fallon Bowman (née le 16 novembre 1983 en Afrique du Sud). A 15 ans seulement elle rejoint Kittie où elle sera la chanteuse et guitariste que l’on peut entendre sur l’album Spit et l’Ep Paperdoll. En 2001 elle s’en alla vers d’autres cieux pour des raisons inconnues. Elle pu alors se concentrer sur son projet : Amphibious Assault.

Tanya Candler a été la première bassiste de Kittie, mais hélas elle quitta le groupe 2 semaines après le début de l’enregistrement de l’album Spit. Des problèmes de santé l’empêcha de continuer, elle aura, out de même, une place à part dans l’univers de Kittie pour qui elle écrira le célèbre titre « Paperdoll ». Elle restera l’ami des sœurs Lander.

 

Années d'activité : 1997-

Site officiel :
www.kittierocks.com

Myspace : http://www.myspace.com/officialkittie


Discographie

Albums

Spit : 2000, Artemis Records

Oracle : 2001, Artemis Records

Until The End : 2004, Artemis Records

Funeral For Yesterday : 2007, X of Infamy Records

 

Singles

Brackish : 2000, Artemis Records

Charlotte : 2000, Artemis Records

Live in Madison, WI : 2000, Artemis Records

What I Always Wanted : 2001, Artemis Records

Into The Darkness : 2004, Rykodisc

 

EP

Paperdoll : 2000, Artemis Records

Safe : 2001, Artemis Records

Never Again : 2006, Rock Ridge Music 

Clip
Charlotte

 



Brackish

 


Into The Darkness

 



Pain

 





Safe

 





Spit

 

Repost 0
Published by Rémi - dans Neo Metal
commenter cet article

Profil

  • Rémi
  • Passionné par la musique, et plus particulièrement l'univers sombre et envoutant du Metal, je souhaite au travers ce blog vous faire découvrir cet art.

Présentation



Iron TV a aujourd'hui plus de 2 ans d'activité. Toujours dans le but de vous faire découvrir de nouveaux groupes de Metal. Cette année verra l'apparition de musiques plus exotiques, de groupe sortant de l'ordinaire, mais n'ayant qu'une hâte, faire vibrer vos tympans jusqu'à l'explosion.

Rechercher

Visiteurs

Compteur gratuit

Archives